L’AUTRE PILULE, UN COMBAT POUR LES FEMMES

Arte a diffusé le 2 juin à 22h20 http://www.arte.tv/guide/fr/049808-000/l-autre-pilule-un-combat-pour-les-femmes un documentaire fort sur la découverte du RU 486 par le médecin, professeur et chercheur Étienne-Émile Baulieu. Une histoire qui montre comment les visions, les valeurs dominantes dans la Société sont plus importantes encore que l’argent. Beaucoup de femmes ont souffert, sont mortes parce que certains acteurs avaient des œillères et des valeurs intégristes, sans respect pour le libre arbitre de chacun et sans aucune compassion pour la souffrance des femmes, toutes des pécheresses !

Voici ce que j’avais écrit en 2003.

André-Yves Portnoff

 

RU 486 : une entreprise sacrifie des milliards à son éthique

Le rôle déterminant de l’éthique (immorale en l’occurrence) dans l’affaire Enron est tellement flagrant que beaucoup vont trouver ce désastre atypique, lié à l’ivresse de la nouvelle économie et à la vague de spéculations qui a suivi. L’histoire du RU 486 propose un cas d’école.[1],[2] dans un secteur classique, celui de la santé, et ne peut être accusée de constituer une affaire de circonstance puisqu’elle s’étale sur un demi-siècle. De plus dans cette affaire, des facteurs éthiques, par ailleurs fortement contestables sur le plan moral, ont fait renoncer les acteurs à des profits financiers, à l’inverse de la morale très particulière des patrons d’Enron.

Le premier épisode intervient vers 1952, lors de l’invention de la pilule contraceptive. Roussel Uclaf, alors société française, a en main «les atouts nécessaires […] pour dominer le marché mondial de la contraception chimique » selon le témoignage d’Édouard Sakiz, qui allait bientôt devenir le président de la compagnie. Mais elle ne les exploite pas à cause de «la conception éthique d’un seul homme», le directeur scientifique qui interdit toute recherche sur la contraception en raison de ses opinions religieuses personnelles.

En 1966, Édouard Sakiz et le professeur Étienne-Émile Beaulieu lancent des travaux qui aboutissent en 1980 à la découverte de la mifépristone, molécule plus connue sous le nom code RU 486. Sa propriété la plus rapidement exploitable est de provoquer l’interruption de grossesse. Lorsqu’en 1988 l’autorisation de mise sur le marché est accordée par les autorités françaises, une levée de boucliers des associations anti-I.V.G. et une condamnation par l’Église catholique provoquent un malaise au sein même du personnel de Roussel Uclaf. Le groupe allemand Hoechst, devenu actionnaire majoritaire, adopte alors, lui aussi, une attitude hostile à toute commercialisation et sa filiale obtempère. Tandis qu’associations de médecins et féministes, notamment aux États-Unis, multiplient les protestations, Claude Evin, ministre français de la Santé oblige Roussel à commercialiser le produit en France à partir de 1989. La Grande-Bretagne, les pays scandinaves, le Benelux et la Suisse vont emboîter le pas.

Édouard Sakiz raconte qu’en 1991 le président de Hoechst, catholique dogmatique, a pris position au cours d’une réunion publique : le RU 486 était contre sa propre éthique et celle de sa société ; et donc Hoechst ne lancerait jamais ce produit.

Finalement, en 1998, Hoechst a tiré un trait sur 300 millions de francs de recherches et cédé tous les droits et le stock de mifépristone à Édouard Sakiz. Celui-ci a créé une société pour poursuivre l’aventure du RU 486 en reprenant les recherches interrompues sur les propriétés thérapeutiques de la molécule, en particulier contre certains cancers.

L’histoire du RU 486 confirme l’impact de petits groupes d’acteurs mus par de très fortes considérations éthiques personnelles : ils peuvent ainsi complètement orienter des décisions industrielles pesant des milliards !

La Société est construite par les innombrables décisions des acteurs que nous sommes. Les ressorts de nos décisions, de nos actions, ne sont pas une illusoire rationalité simplement parce que celle-ci n’est pas à notre portée. Ces ressorts sont essentiellement immatériels. Il s’agit de valeurs, d’aspirations à une vie qui ait du sens, celui que nous lui donnerons personnellement, de peur, de haine, d’amour et d’espérances, de connaissances et d’ignorances.

[1] Édouard Sakiz, Pour la Science n° 241, novembre 1997.

[2] André-Yves Portnoff, RU 486 : l’économique, les passions et la raison, Futuribles, n° 229, mars 1998, pp.91-93

Advertisements

A propos andreyvesportnoff

André-Yves Portnoff docteur ès sciences physiques, a été chimiste, chercheur en métallurgiste nucléaire au CEA avant de devenir journaliste à l’Usine nouvelle puis de diriger pendant dix ans Sciences & Technique, revue de prospective technologique. Co-auteur en 1983 du premier rapport français sur l’économie de l’immatériel (La Révolution de l’intelligence ) André-Yves Portnoff est consultant en innovation et conduite du changement, chercheur indépendant en partenariat avec le groupe de prospective Futuribles où il a développé un outil d’autodiagnostic des organisations basé sur les facteurs immatériels. Il enseigne notamment dans le MBA de la HEG de Fribours (Suisse). Avec Futuribles et Hervé Sérieyx (coauteur de Aux actes, citoyens ! Maxima éditeur) http://www.priceminister.com/nav/Livres/kw/andre%20yves%20portnoff Il mène actuellement une campagne pour la ré-industrialisation de la France et le retour de l’Europe à l’économie réelle. « Aux Actes Citoyens – de l’indignation à l’action » Ou comment transformer l’indignation pour qu’elle devienne constructive? Comment des initiatives innovantes peuvent transformer nos sociétés ? Soit, le pari de l’intelligence....des puces, des souris et des hommes Jean Michel Billaut: Connaissez-vous André-Yves Portnoff from Paris ? Aux actes citoyens : les e-pap http://www.dailymotion.com/video/xlmjrd_made-in-france-in-europe-andre-yves-portnoff-aux-actes-citoyens_news La Tribune: http://www.latribune.fr/opinions/20111109trib000662913/reindustrialiser-questions-de-confiance-.html L’Expansion : http://lexpansion.lexpress.fr/economie/les-grosses-entreprises-en-france-empechent-la-croissance-des-pme_264749.html En chanson : http://www.dailymotion.com/video/xjetbe_aux-actes-citoyens_news Commentez: http://fr-fr.facebook.com/pages/Aux-actes-citoyens-De-lindignation-à-laction/14815372191829 et http://www.facebook.com/profile.php?id=719057033&ref=tn_tnmn
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s